>

>

ADN

logo ADN

ADN

Avant de commencer : Petit Quiz

A.D.N., Association franc comtoise pour le Désarmement Nucléaire unilatéral de la France, a été créée le 30 juin 2015 à Dampierre.
Elle regroupe toutes les personnes qui cherchent à s’informer sur l’utilité de la dissuasion nucléaire en France et dans le monde. Nous débattons dans le respect de la parole de chacun afin d’agir pour le désarmement nucléaire unilatéral de la France.
Nos réunions mensuelles ont lieu chaque 1er lundi du mois, à la salle municipale, place Gaulard à Dampierre, de 14 h à 16 h de novembre à mars et de 16h à 18 h d’avril à octobre.
Depuis sa création, notre association s'est engagée dans une stratégie de l’action non-violente en lien avec le Mouvement pour une Action Non-Violente (MAN) fondé notamment par Jean-Marie MULLER en 1974. Nous nous appuyons sur l’engagement de Gandhi, de Martin Luther King et d’autres militants contemporains.


Conférences - Films
Pour aider à notre réflexion et promouvoir l’action non-violente et anti-nucléaire, nous avons participé à l’organisation de conférences tout public à Dole et en région Bourgogne-Franche Comté : En 2015 ont eu lieu à notre initiative trois interventions de Jean-Marie MULLER à Dole, Poligny et Besançon. 24 janvier 2019, conférence-débat à Dole de Rony Brauman, médecin humanitaire, parrain de Initiatives pour le Désarmement Nucléaire. En décembre 2017, film et débat « La bombe et nous » à Dijon en présence de Dominique Lalanne physicien nucléaire, directeur de recherche au CNRS, (décédé depuis). Ce film donne la parole à des personnalités scientifiques et militaires aux opinions divergentes et permet de sensibiliser chaque citoyen et d’engager un débat sur ce sujet tabou en France qu’est l’arme nucléaire. 15 février 2018 à Dole, présentation de ce film et débat avec Paul Quilès ancien ministre de la défense, (décédé le 24 septembre 2021). 5 février 2019, participation au débat de ce film aux Forges de Pesmes.


Plantation de Ginkgo biloba
Nous proposons aussi, aux communes de notre secteur, la plantation d’un ginkgo biloba. Cet arbre a été choisi comme arbre symbole de vie parce qu'il a survécu à l'explosion de la bombe atomique de Hiroshima le 6 août 1945, à moins d'un kilomètre de l'épicentre.
Un premier ginkgo biloba a été planté solennellement sur le terrain municipal jouxtant l'église de Dampierre, le 9 janvier 2016. Depuis, d’autres ont suivi : Saint-Maur, Saligney, Pesmes, Vevy et Brevans, Besançon...
A qui le tour ? Si vous souhaitez la plantation d’un ginkgo dans votre commune, n’hésitez pas à solliciter le conseil municipal et à nous contacter pour vous aider.


Actions pour la paix
Participation aux marches de la Paix l’avant dernier samedi du mois de septembre. Interventions lors du Festival International de la Paix organisé par le M.R.J.C.de Besançon.


4 jours pour l’abolition des armes nucléaires et la reconversion du site de Valduc
Les 6 et 9 Août de chaque année, se commémorent dans le monde entier les bombardements nucléaires de Hiroshima et Nagasaki. (En France, Théodore Monod l’a proposé dans les années 60.)
Dès 2013, des membres de notre association ont décidé de jeûner à cette occasion à Dampierre. Depuis 2018, nous adhérons au Collectif Jeûne-Action de Dijon avec d’autres associations - le Mouvement de la Paix - Abolition des armes nucléaires - Amis de la Terre Côte d’Or - Sortir du nucléaire 21 - M.A.N Côte d’Or et participons à son action du 6 ou 9 août au centre-ville de Dijon et devant le site de Valduc (qui assure entretien et modernisation des têtes nucléaires françaises, où sont stockés des produits radio-actifs et qui rejette du tritium dans l’atmosphère). Mots de Roberte
Avec ce collectif , nous souhaitons sensibiliser l’opinion publique à la nécessité du désarmement nucléaire et faire connaître la Campagne ICAN, Campagne Internationale pour abolir les armes nucléaires qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 2017 pour avoir réussi à faire voter par 122 pays à l’ONU le Traité International d’interdiction de possession et de menace d’armes nucléaires (TIAN).
L’objectif de cette campagne est que notre pays, la France, signe ce traité.
ICAN a lancé une pétition le 21 janvier 2022, dont l´objet est d´exhorter le gouvernement français a participé, en tant qu´observateur, à la conférence de Vienne des pays signataires du TIAN, qui aura lieu fin juin 2022. Voici le lien pour signer cette pétition : http://icanfrance.org/petition/

horaires d'ouverture :

Lundi - Mardi : 14h - 18h

Mercredi - jeudi : 9h - 12h

Vendredi : 14h - 17h30